Agent de maintenance des bâtiments

Titre professionnel de niveau 3 délivré par le ministère du travail.

RNCP35510 Code NSF : 230r – Référence TP-00361

MISSIONS ET CONTEXTES DE TRAVAIL

Métier

L’AMB réalise la maintenance courante multitechnique à l’intérieur des bâtiments.

Il assure la maintenance préventive courante des menuiseries et fermetures, de l’installation électrique, thermique et sanitaire dans les bâtiments afin de prévenir tout désordre.

Il établit le diagnostic lors d’un dysfonctionnement ou d’un dégât constaté et réalise le dépannage, dans la limite de ses compétences, ou sollicite l’intervention d’une entreprise spécialisée.

Il effectue la maintenance améliorative courante (aménagements divers, finitions, électricité, plomberie, etc.), dans le cadre de travaux de réhabilitation d’une pièce, d’un local, etc.

Contextes de travail

L’agent de maintenance des bâtiments peut travailler :

  • dans des établissements recevant du public (ERP),
  • dans des structures d’aide à la personne (personnes âgées, personnes en situation de handicap, etc.).

Le périmètre des activités de l’agent de maintenance des bâtiments varie fortement selon l’organisation propre à chaque établissement et se caractérise par la polyvalence de ses interventions.

Agent de maintenance bâtiment de 1er niveau, l’AMB peut se former et acquérir une qualification dans une de ses spécialités d’intervention. Il peut devenir chef d’un service technique, surveillant de travaux, technicien d’études bâtiment, chargé d’opération de construction, ou encore créer son
entreprise.

  • Code ROME de rattachement : I1203 – maintenance des bâtiments et des locaux

OBJECTIFS ET CONTENU DU PARCOURS

 Objectifs

Acquérir les compétences professionnelles de l’agent de maintenance des bâtiments

Acquérir les techniques de recherche d’emploi, repérer les contextes d’insertion professionnelle adaptés, se redynamiser vers l’emploi

Développer son autonomie socioprofessionnelle

Contenu de l’action

3 modules (activités-type du titre professionnel) assurer la maintenance courante :

  • des aménagements intérieurs d’un bâtiment.
  • de l’installation et des équipements électriques d’un bâtiment
  • de l’installation et des équipements thermiques et sanitaires d’un bâtiment

En cours de formation, préparation à l’habilitation électrique : opérations d’ordre non électrique et d’ordre électrique simple.

Module de préparation à l’insertion professionnelle

Accompagnement par une chargée d’insertion de l’identification du projet d’insertion (secteur, structures, types de poste) à la dynamique de recherche d’emploi.

Périodes en entreprise : 10 semaines

Accès aux Atelier de Pédagogie Personnalisée : pour la réalisation du dossier professionnel, le renforcement de la compétence mathématique, la communication à l’oral et à l’écrit, l’utilisation des outils et services numériques, ou encore le repérage des ressources utiles à la compensation de la situation de handicap, …

Accompagnement pluridisciplinaire

Bilan initial global permettant de travailler la cohérence du projet socioprofessionnel avec le projet de vie.

Puis, selon les souhaits, attentes et besoins, accompagnement personnalisé par une équipe pluridisciplinaire : médico-psycho-sociale et éducative, pédagogique, éducative et d’insertion.

L’accompagnement individuel est assuré par le(s) référent(s) qui favorise(nt) l’adaptation du parcours à chaque situation.

MODALITES D’ACCES ET PREREQUIS

  • Etre titulaire de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé et être orienté par la CDAPH
  • Avoir 16 ans et plus
  • expérience dans le secteur du bâtiment, compétences de base en lecture, écriture, règles de calcul et compétences numériques.
  • Aspects fonctionnels et médicaux : situation de santé stabilisée. L’activité de l’agent de maintenance des bâtiments et la formation correspondante demandent une adaptation possible aux positions de travail variées, ports de charges, torsions et vibrations.

Si nécessaire une préparatoire à l’entrée en formation peut être envisagée pour une durée de 3 à 6 mois (sur notification de la CDAPH).

L’ensemble des conditions d’accès à la formation fait l’objet d’un échange avec l’équipe à l’occasion des journées de préaccueil (prérequis, projet, aspects fonctionnels et médicaux, aménagements et adaptations à envisager)

Visites d’information possibles en amont des parcours

ORGANISATION DE LA FORMATION

 10Effectif

10 stagiaires par session, 4 en AMB

 12Durée

12 mois sur la base de 30 heures hebdomadaires à temps plein en centre. Les horaires sont adaptés à ceux de l’entreprise d’accueil pendant les stages (35 heures hebdomadaires maximum).

 1Calendrier

1 entrée par an. Consultez notre calendrier

DEROULEMENT DE L’ACTION

Lieux et espaces de formation

L’action se déroule en présentiel sur le plateau technique de l’ESRP, en salle équipée en informatique et en centre de ressources. Stages en entreprise : 13 semaines

Modalités, méthodes et moyens mobilisés

Individualisation et adaptation :

  • des parcours
  • des méthodes pédagogiques : alternance d’apports théoriques et de mises en situation pratiques sur le plateau technique et en entreprise, soutien individualisé aux apprentissages, autoformation accompagnée en centre de ressources

Mise à disposition pendant la formation :

  • du matériel technique et numérique liés au métier et aux besoins de la formation
  • de ressources formatives (utilisation notamment de plateformes numériques d’apprentissage)

Partenariats pour les périodes d’application en entreprise

BILAN DE L’ACTION

MODALITES D’EVALUATION

Evaluations régulières des apprentissages en formation (questionnaires, exercices pratiques…)

Evaluation en Cours de Formation (ECF) à chaque fin de module

Présentation au titre professionnel devant un jury habilité conformément au Référentiel d’Evaluation

Pour rappel, le titre professionnel est composé de 3 blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP).  Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l’emploi.  

En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences (CCP)

Titre professionnel visé : Agent de maintenance des bâtiments Code NSF : 230r – niveau 3, délivré par le ministère du travail. référence du titre : TP-00361 Formacode 22486

BILAN GLOBAL

A l’issue de l’Action, l’équipe de l’ESRP-ESPO cosigne avec l’intéressé un rapport qui détaille :

  • La progression réalisée sur les aspects techniques du métier
  • Le travail d’accompagnement médico-psycho-social et éducatif
  • Le plan d’action élaboré vers l’insertion socioprofessionnelle
  • Les éventuelles préconisations correspondantes

Le rapport final précise les relais utiles et le plan d’action pour la mise en œuvre du projet d’insertion.

SUIVI DE L’ACTION

Il est adressé à la CDAPH dont dépend le bénéficiaire, pour rendre compte du parcours.

Avec l’accord du bénéficiaire, ce bilan est également envoyé au conseiller du service public de l’emploi concerné ou à toute autre structure en relais du parcours.

Un questionnaire de satisfaction est proposé à l’issue de la phase d’accueil et à la fin de parcours.

L’équipe réalise un suivi post formation.

RÉSULTATS DE L’ACTION

 100 %taux de réussite 2023

candidats présentés aux sessions de validation AMB (soit 3 sur 7)

 100 %taux d’insertion global – sorties 2022

stagiaires sortis en 2022 (répondants au suivi post formation, soit 3/3) et ayant travaillé dans les 12 mois suivants l’obtention du TP – Agent d’Entretien du Bâtiment

 100%taux d’insertion dans le domaine – sorties 2022

stagiaires sortis en 2022 (répondants au suivi post formation, soit 3/3) et ayant travaillé dans le domaine dans les 12 mois suivants l’obtention du TP – Agent d’Entretien du Bâtiment

Informations